Articles disponibles

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Les flèches

Intégration et désintégration dans l'ennéagramme

En préambule, rappelons que, comme cela est décrit à la fin de l’introduction aux mécanismes de base, « nos compulsions ne se manifestent pas avec la même intensité tout au long de la journée ». En d’autres termes, le degré d’intégration de chaque individu n’est pas une constante.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Les ailes

Ailes de l'ennéagramme

Les 9 structures, les 9 mécanismes, les 9 Bases,  présentés ici , sont positionnés suivant un ordre précis, le long du cercle de l’Ennéagramme.

Chaque point est entouré par deux autres, que l’on va appeler ses « Ailes ».

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 9

Ennéagramme 9

Le mécanisme 9 se base sur une croyance de départ que l’on pourrait décrire ainsi : “En m’affirmant, je perturbe l’harmonie de mon entourage, et par extension l’harmonie du monde extérieur”. La conclusion qui s’impose : Ce que je suis dérange.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 8

Ennéagramme 8

Comme nous l’avons vu dans l’article sur les centres, la question du centre instinctif est « comment survivre ? », avec en base 8 une préoccupation tournée vers l’extérieur.

On peut donc formuler la croyance suivante : « le monde qui m’entoure est impitoyable ». La peur sous-jacente est celle d’être blessé ou contrôlé par un autre. Il me faut donc me protéger en affirmant « je suis fort », « je suis juste », « j’ai de la puissance », « j’ai du courage ». Le désir faisant face à cette peur est donc de se protéger de l’influence du monde extérieur en prenant le pouvoir sur celui-ci.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 7

Ennéagramme 7

Nous retrouvons ici la problématique de la gestion des peurs, caractéristique du centre mental, avec une orientation vers l’intérieur. Et qu’est-ce qui pourrait mal se passer à l’intérieur ? Que j’ai mal, que je souffre.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 6

Ennéagramme 6

Comme nous l’avons vu dans l’article sur les centres, la question du centre mental est « comment gérer ma peur ? ». En Base 6, j’utilise mon centre mental pour gérer ma peur vis-à-vis du monde intérieur et vis-à-vis du monde extérieur, partout et tout le temps.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 5

Ennéagramme 5

Comme dans les autres bases du centre mental, la thématique principale est celle de la relation avec un monde qui fait peur. Ici la problématique est tournée vers l’extérieur, donc la question est « comment gérer ce monde extérieur qui fait peur ? ». En découle une peur de base qui est celle d’être sans ressources, incapable d’évoluer dans ce monde.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 4

Ennéagramme 4

La Base 4 fait partie du centre émotionnel. Comme décrit dans l’article présentant la théorie des centres, la problématique du centre émotionnel se résume par la question “Qui suis-je ?”.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 3

Ennéagramme 3

La base 3 étant dans le centre émotionnel, nous avons ici affaire à des individus ayant tendance à agir « portés par l’émotion », à prendre des décisions sur des coups de coeur. Ici, l’orientation mixte intérieur/extérieur de la problématique du centre se traduit par une utilisation du centre émotionnel dans des situations où l’un des deux autres centres serait un outil plus adaptée.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 2

Ennéagramme 2

Le mécanisme du type 2 est ancré dans le centre émotionnel. Comme décrit dans l’article présentant l’article sur les centres, la problématique du centre émotionnel se résume par la question “ Qui suis-je ? ”.

Pages

S'abonner à RSS - Articles disponibles