Découvrir

Articles de découverte de l'ennéagramme

Portrait de Eric HUGOT

L'ennéagramme dans la perspective d'un combat

Pratiquant le Budo, soit la voie des arts martiaux japonais, depuis maintenant un certain nombre d’années, je me suis souvent interrogé sur les liens entre l’ennéagramme et les arts de combats. De ma réflexion découle une façon de voir comment chaque ennéatype pourrait se comporter dans le combat, qu’est-ce qui pourrait le distinguer.

Portrait de Norbert MALLET

Quand philosophie et développement personnel se rencontrent

Les historiens d'Aristote ont longtemps mis de côté un aspect important de leur réflexion : en partant d'une description très fine des différents caractères que l'on constate chez l'homme, cet auteur a développé une éthique des caractères, permettant à chacun de développer la vertu qui sera la plus adaptée à son tempérament. Dans une relecture de l'ennéagramme à la lumière de cette éthique des caractères ancienne, la passion de l'homme se révèle non comme la distorsion de son essence, mais comme l'élan profond de son être tout entier vers un bien qui le dépasse et comble ce qu'il est, son désir de bonheur. A partir de cet élan de fond, par son intelligence et sa volonté, l'homme trouvera un chemin de vertu vers ce bien, en évitant à la fois l’excès et le défaut (manque) de passion, l'un et autre dommageables pour une réconciliation et une unification profonde de soi. Au lieu de s'opposer, la passion et la vertu répondent au même désir de tout homme : s'épanouir à partir de ce que l'on est.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Les sous-types Intimité

Sous-types de l'ennéagramme en mode initimité

Point Un – Jalousie

Ce sous-type nourrit une très forte angoisse de rejet : il a peur que son partenaire le rejette pour quelqu’un de plus parfait que lui. Ceci l’amène à se comparer aux autres de manière obsessionnelle. Si d’aventure son partenaire donne un avis positif sur un autre, il le ressent comme une critique formulée à son encontre.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Les sous-types Social

Sous-types de l'ennéagramme en mode social

Point Un – Inflexibilité

Les individus de ce sous-type défendent leurs convictions de manière si catégorique et irrévocable que cela peut les amener à se brouiller avec les autres. On les perçoit comme étant inflexibles, mais eux argumentent qu’ils ont consciencieusement pesé le pour et le contre pour se faire une opinion et que c’est pour cela que rien ni personne ne saurait les convaincre d’en changer.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Les sous-types Conservation

Sous-types de l'ennéagramme en mode conservation

Point Un – Souci et Anxiété

Ce sous-type est très anxieux quand au fait que la moindre petite erreur pourrait avoir de graves conséquences sur sa survie et sa sécurité.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Les sous-types de l'ennéagramme

Sous-types de l'ennéagramme

L’Ennéagramme décrit trois centres d’intelligence : notre centre mental, qui nous sert à réfléchir et planifier, notre centre émotionnel, siège de nos sentiments et de notre relation aux autres, et le centre instinctif, lieu de nos sensations et de nos actions.
Dans ce dernier cohabitent trois grandes forces pulsionnelles. Nous possédons tous ces trois instincts et les utilisons tous les trois au quotidien, mais nous leur accordons une attention sélective en leur affectant un ordre de priorité : l’un de ces instincts est plus important pour nous et influence la façon dont nous exprimons notre type de personnalité.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Les flèches

Intégration et désintégration dans l'ennéagramme

En préambule, rappelons que, comme cela est décrit à la fin de l’introduction aux mécanismes de base, « nos compulsions ne se manifestent pas avec la même intensité tout au long de la journée ». En d’autres termes, le degré d’intégration de chaque individu n’est pas une constante.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Les ailes

Ailes de l'ennéagramme

Les 9 structures, les 9 mécanismes, les 9 Bases,  présentés ici , sont positionnés suivant un ordre précis, le long du cercle de l’Ennéagramme.

Chaque point est entouré par deux autres, que l’on va appeler ses « Ailes ».

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 9

Ennéagramme 9

Le mécanisme 9 se base sur une croyance de départ que l’on pourrait décrire ainsi : “En m’affirmant, je perturbe l’harmonie de mon entourage, et par extension l’harmonie du monde extérieur”. La conclusion qui s’impose : Ce que je suis dérange.

Portrait de Jean-Philippe VIDAL

Mécanisme ennéagramme 8

Ennéagramme 8

Comme nous l’avons vu dans l’article sur les centres, la question du centre instinctif est « comment survivre ? », avec en base 8 une préoccupation tournée vers l’extérieur.

On peut donc formuler la croyance suivante : « le monde qui m’entoure est impitoyable ». La peur sous-jacente est celle d’être blessé ou contrôlé par un autre. Il me faut donc me protéger en affirmant « je suis fort », « je suis juste », « j’ai de la puissance », « j’ai du courage ». Le désir faisant face à cette peur est donc de se protéger de l’influence du monde extérieur en prenant le pouvoir sur celui-ci.

Pages

S'abonner à RSS - Découvrir