Les ailes

Portrait de Jean-Philippe VIDAL
Ailes de l'ennéagramme

Les 9 structures, les 9 mécanismes, les 9 Bases,  présentés ici , sont positionnés suivant un ordre précis, le long du cercle de l’Ennéagramme.

Chaque point est entouré par deux autres, que l’on va appeler ses « Ailes ».

Dans le schéma ci-dessous, on voit que la Base 3 a comme Ailes les points 2 et 4.

En tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, on appelle « Aile intérieure » le point situé avant la base considérée, et « Aile extérieure » le point situé après. Ainsi, dans notre exemple, sur la Base 3, l’Aile intérieure se situe au point 2, et l’Aile extérieure au point 4.

Les ailes dans l'ennéagramme

 

Si notre personnalité s’est structurée autour d’un camp de base (notre mécanisme principal), rares sont les personnes qui se retrouvent à 100% dans la description d’un mécanisme donné. Dans une majorité des cas, nous nous retrouvons majoritairement sur une Base, mais également, dans une moindre mesure, sur l’une ou l’autre des Ailes qui l’entourent. Notre personnalité est en d’autres termes la conjugaison de notre mécanisme de base et de celui associé à l’un ou aux deux types adjacents à notre Base : ses Ailes.

Nous avons tous accès aux ressources de nos deux Ailes. Il a même été constaté empiriquement que la plupart des gens avaient tendance à en avoir développé une beaucoup plus que l’autre, le développement de cette dernière intervenant généralement à partir des 40 ans.

Concrètement, pour un profil donné, les comportements vont avoir tendance à être teintés des caractéristiques positives associés à l’Aile la plus développée, lorsque l’individu est intégré, et des caractéristiques négatives quand l’individu est désintégré.

 

Prenons l’exemple de la Base 8 :

8 avec Aile 7

Influence positive possible : La notion de plaisir peut tempérer la recherche de pouvoir et de contrôle, ainsi, il devient plus facile de lâcher prise, et de faire confiance aux autres, on en reçoit en retour des relations plus riches.

Influence négative possible : Additionner l’excès du 8 à l’intempérance du 7 peut amener l’individu à une devenir plus égocentrique, plus agressif.

 

8 avec Aile 9

Influence positive possible : L’adoption d’un rythme plus lent, la sensation de ne pas avoir besoin d’exprimer, ni même de ressentir sa colère apaise le 8, qui, abandonnant le contrôle, peut entrevoir les bienfaits du calme, et même se mettre en quête d’harmonie. La Force Tranquille.

Influence négative possible : Le risque de bug se situe dans la juxtaposition ici de 2 programmes qui ne sont pas codés dans le même langage… Concrètement, le 8 risque d’investir son énergie à des activités sans grande importance, ou à être carrément indifférent aux situations auxquelles il doit faire face. L’endormissement de sa propre motivation chez un 8 pourrait être perçue comme une forme aiguë de déni. A l’instar d’un volcan éteint, que se passera-t-il s’il se réveille ?

 

A l’aide des principes énoncés ci-dessus, on peut considérer chaque Base Ennéagramme comme étant une position de compromis entre les caractéristiques des deux bases adjacentes.

Une bonne intégration des Ailes permet de se déplacer spontanément vers son profil d’intégration, ce qui suppose de revaloriser, grâce à un travail de développement personnel, l’Aile qui a été laissée pour compte, et qui est atrophiée.

Illustrons ceci à l’aide de l’exemple précédent relatif à la Base 8 :

  • L’Aile extérieure (9) va lui permettre de comprendre que la médiation est meilleure que la guerre ;
  • L’Aile intérieure (7) va lui apporter une capacité à trouver des options intermédiaires entre noir et blanc.

 

Les manières de prendre en compte les apports des ailes sont étudiées dans le cadre du cursus de “Technicien en ennéagramme envolutif”

 

Nicolas DEPETRIS & Jean-Philippe VIDAL
Novembre 2010

© 2010 - EnVOLUTION

Niveau: 
Objectif: