Ennéagramme et Process Communication

Portrait de Jean-Philippe VIDAL
Enneagramme et PCM (Process Communicaiton)

T. Kahler en identifiant des messages contraignants qui parasitent une bonne communication a crée une approche aujourd’hui répandue de classification typologique des individus, la Process Communication (PCM). Cette approche distingue 6 profils qui ne sont pas sans rappeler certaines caractéristiques des profils de l’ennéagramme. En établissant un lien clair entre les deux approches, nous allons montrer comment l’ennéagramme permet d’aller plus loin que PCM, qui dans sa réduction à 6 profils crée parfois des confusions basées sur les comportements là où l’ennéagramme se base sur la motivation profonde.

Les 6 profils de PCM sont basés sur les messages contraignants (drivers) qui animent majoritairement un individu. Vous trouverez une description des drivers dans l’article sur l’ennéagramme et l’Analyse Transactionnelle, qui nous donnera d’ailleurs la clef de correspondance avec PCM.

On définit donc 6 profils :

 

L’Empathique : le driver “Fais Plaisir” prédomine.

Quand on lit les descriptions de l’empathique, on constate qu’il s’agit d’une compilation d’attitude des deux profils de l’ennéagramme les plus connectés à “Fais Plaisir”, à savoir le 2 et le 9. On voit donc ici que l’utilisation de l’ennéagramme permet un niveau de subtilité supérieure dans la mesure où les clefs de motivation du 2 et du 9 sont très différentes (voir entre autres l’article sur les critères de motivation).

 

Le Rêveur : le driver “Sois Fort” prédomine.

Les descriptions de PCM renvoient fortement à un des 3 profils connectés au “Sois Fort” de l’ennéagramme, le 5.

 

Le Travaillomane : le driver “Sois Parfait” prédomine.

Les descriptions de PCM renvoient fortement à un des 3 profils connectés au “Sois Parfait” de l’ennéagramme, le 3.

 

Le Rebelle : le driver “Fais des Efforts” prédomine.

Quand on lit les descriptions du rebelle, on constate qu’il s’agit d’une compilation d’attitude des deux profils de l’ennéagramme les plus connectés à “Fais des Efforts”, à savoir le 4 et le 7. Là encore, l’utilisation de l’ennéagramme permet un niveau de subtilité supérieure.

 

Ces 4 profils vivent leurs drivers en mode “Enfant”, c’est à dire en exprimant une position de vie “l’autre à de la valeur et j’aurai aussi de la valeur si...”. Si le driver n’est pas suivi, la personne peut en ressentir un malaise profond.

Deux autres profils vivent leurs drivers en mode “Parent”, c’est à dire en exprimant une position de vie “j’ai de la valeur et l’autre en aura aussi si...”. Ils exigent pour les autres ce qu’ils exigent d’eux-même.

Se dégagent dans cette famille les profils suivants :

 

Le Persévérant : le driver “Sois Parfaitmode Parent prédomine.

Les descriptions de PCM renvoient fortement à un des 3 profils connectés au “Sois Parfait” de l’ennéagramme, le 1.

 

Le Promoteur : le driver “Sois Fortmode Parent prédomine.

Les descriptions de PCM renvoient fortement à un des 3 profils connectés au “Sois Fort” de l’ennéagramme, le 8.

 

Dans l’approche PCM, le 6, qui manisfeste fortement une combinaison de “Sois Parfait” et de “Fais Plaisir” sera considéré selon les contextes comme un Empathique ou un Persévérant. Parfois plus rarement comme un Travaillomane.

 

On voit donc en résumé comment facilement passer d’un modèle typologique à l’autre entre ennéagramme et PCM et la façon dont l’utilisation de l’ennéagramme peut apporter un plus significatif par la prise en compte fine des motivations sous-jacentes et du système de défense inconscient.

 

Jean-Philippe VIDAL
le 25 octobre 2011

© 2011 - EnVOLUTION

Niveau: